« L’angoisse ou l’attirance ravie des mammifères humains par rapport aux fleurs se comprend sans peine : naissance cachée, éclosion, flétrissure, disparition, mort, rééclosion préparée en retrait, tout un jaillissement spontané, orchestrable, toute cette passagèreté, ont un côté énigmatique et fascinant qu’on aimerait maîtriser. Cette beauté dit la vérité, mais laquelle ? »
Philippe Sollers. »Fleurs » – Hermann éditions 2006

portrait about

 

Après avoir vécu une dizaine d’années aux Etats-Unis, Rachel Lévy est revenue  en France en 1984.
Elle a été photographe en free-lance pour de nombreux magazines tout en poursuivant
ses recherches personnelles.

Aujourd’hui elle cultive une réelle passion pour les plantes. Les fleurs sont ses muses.
En choisissant des  fleurs que la fraîcheur a quittées  mais aussi dans l’extravagance suggestive des grands iris barbus, elle explore dans une approche quasi anthropologique et résolument moderne le thème classique de la planche botanique.

 

 

Rachel Levy returned to France in 1984 after spending ten years in the United States.
She has worked as a freelance photographer for many magazines while pursuing her personal researches .
She now cultivates a true passion for plants. Flowers are her muses .
In her choice of photographing flowers captured  in their last fleeting moment , or in the evocative, extravagance of large iris, she explores in an unusual , yet resolutely modern approach, the classic genre of botanical representation.